Stagiaire : Financer sa formation - Le Compte Personnel de Formation (CPF)
Article mis en ligne le 15 octobre 2015
dernière modification le 13 mars 2019
Noter cet article :
0 vote

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Le Compte Personnel de Formation remplace le DIF (Droit Individuel à la Formation) depuis le 1er janvier 2015.
Géré par la Caisse des Dépôts, il donne accès à des formations qualifiantes et se présente sous la forme d’un compte qui suit chaque personne dès son entrée sur le marché du travail et tout au long de sa vie professionnelle.

Les heures non consommées au titre du DIF sont transférées sur le CPF dès le 01 janvier 2015, à compter de cette date, ces heures pourront être mobilisées par le salarié pendant cinq ans dans le cadre du nouveau compte.

COMMENT CRÉER VOTRE COMPTE ?

Le site officiel du compte personnel de formation vous permet de :

  • Créer votre espace personnel
  • Prendre connaissances des formations éligibles au CPF

COMMENT EST ALIMENTÉ LE CPF ?

Le compte personnel de formation est alimenté en heures de formation chaque année et, le cas échéant, par des abondements complémentaires, selon des modalités précises.

Le compte permet de capitaliser des heures de formation à raison de 24 heures par an jusqu’à 120 heures, puis de 12 heures jusqu’à la limite de 150 heures au total. Pour un temps partiel, les heures sont calculées en fonction du temps de travail effectué.
Le compte peut également être abondé par un accord d’entreprise, un accord de branche ou un accord conclu par les organisations syndicales de salariés et d’employeurs
Dans les entreprises de 50 salariés et plus, un abondement supplémentaire de 100 heures est accordé au salarié qui n’a pas eu les entretiens professionnels auxquels il a droit, et s’il n’a pas bénéficié d’au moins deux des trois actions suivantes :

  • Une formation
  • Une évolution salariale ou professionnelle
  • L’obtention d’éléments de qualification/certification par la formation ou la validation des acquis de l’expérience (VAE)

COMMENT MOBILISER SON CPF VIS À VIS DE L’EMPLOYEUR ?

C’est le salarié qui prend l’initiative d’utiliser son compte personnel de formation afin de concrétiser son projet de formation.
Le salarié peut se passer de l’accord de son employeur sur le contenu et le calendrier dans le cas où la formation se déroule hors du temps de travail,

Dans le cadre d’une formation tout ou partie sur le temps de travail, le salarié doit demander l’accord de son employeur sur le contenu de la formation et le calendrier. En revanche lorsqu’il s’agit d’une formation qui vise l’acquisition du socle de compétences et de connaissances ou si la formation fait suite à un abondement complémentaire de 100 heures, seul l’accord sur le calendrier est requis.

Pour le guider dans son orientation professionnelle et dans l’identification des formations existantes, le salarié peut bénéficier à titre gratuit, d’un accompagnement par les opérateurs du conseil en évolution professionnelle, nouveau dispositif, mis en place avec la réforme de la formation professionnelle.

QUI BÉNÉFICIE DU CPF ?

Le CPF concerne toutes les personnes engagées dans la vie active, indépendamment du statut :

  • Les salariés du privé.
  • Les personnes sans emploi, inscrites ou non à Pôle emploi.
  • Les jeunes sortis du système scolaire obligatoire, en recherche d’emploi.

Ces nouveaux droits acquis au titre du CPF sont attachés à la personne. Par conséquent les heures de formation inscrites sur le compte demeurent acquises en cas de changement de situation professionnelle ou de perte d’emploi de son bénéficiaire.

Pour en savoir plus...