Bandeau
PL Conseil - Audit et accompagnement des entreprises
PL Conseil - Notre mission : Accompagner les entreprises en difficulté ou souhaitant se développer

PL Conseil accompagne l’Entreprise dans toutes les étapes de ses projets, de l’audit à la formation en passant par la rédaction du cahier des charges et le suivi de la mise en œuvre. PL Conseil - Chef de projet - Consultant - Assistance et conseil - Formation gestion du temps des priorités et du stress - QVT - Brainstorming - SQL - SQL Server

logo article ou rubrique
Gestion de projet : Les lois de Golub
Article mis en ligne le 19 mai 2014
dernière modification le 17 août 2017
Noter cet article :
1 vote

Les lois de GOLUB sont issues d’observations sur la gestion de projets en général.
Elles s’appliquent particulièrement bien aux projets informatiques.

- Tiré de DATA MANAGEMENT - 1973 -
J.A Groobey, McKinsey & Co

Loi N°1
Aucun grand projet informatique n’est jamais mis en place dans les délais, dans les limites du budget, avec le même personnel qu’au départ, et le projet ne fait pas ce qu’il est censé faire non plus...
Corollaires :
Les bénéfices seront inférieurs aux estimations si on a pensé à faire des estimations.
Le système finalement mis en place le sera avec du retard, et ne fera pas ce qu’il est censé faire.

Loi N°2
L’un des avantages de fixer des objectifs vagues à un projet, c’est que vous n’aurez pas de difficulté à estimer les dépenses correspondantes...

Loi N°3
L’effort nécessaire pour redresser le cap croît géométriquement avec le temps.
Corollaires :
Plus vous attendez pour définir les objectifs, plus c’est difficile. Après l’installation, c’est trop tard. Faites-le maintenant.

Loi N°4
Les buts, tels que les entend celui qui en décide, seront compris différemment par chacun des autres.
Corollaires :
Si vous expliquez avec une clareté telle qu’il soit impossible que qui que ce soit ait mal compris, ce sera le cas de quelqu’un.
Si vous faites quelque chose qui, vous en êtes sûr, recevra l’approbation de tous, quelqu’un n’aimera pas ça.

Loi N°5
Seuls les bénéfices mesurables sont réels. Or, les bénéfices immatériels ne sont pas mesurables.
Donc, les bénéfices immatériels ne sont pas réels.

Loi N°6
Toute personne qui peut travailler à temps partiel pour un projet n’a sûrement pas assez de travail en ce moment.
Corollaires :
Si son patron ne lui donne pas un travail à temps complet, vous ne devez pas le faire non plus.
S’il a un problème de répartition d’horaire, le travail de son patron n’en souffrira pas.

Loi N°7
Plus grande est la complexité technique du projet, moins vous avez besoin d’un technicien pour le diriger.
Corollaires :
Trouvez le meilleur manager possible, il trouvera le technicien.
Le contraire n’est presque jamais vrai.

Loi N°8
Un projet mal planifié prendra 3 fois plus de temps à réaliser qu’il n’est prévu.
Un projet bien planifié prendra seulement 2 fois plus de temps.

Loi N°9
S’il y a un risque que quelque chose marche mal, ça marchera mal.

Loi N°10
Quand les choses vont bien, quelque chose ira mal.
Corollaires :
Quand les choses ne peuvent réellement pas devenir pires, elles le deviendront.
Quand les choses semblent aller mieux, c’est que vous avez oublié quelque chose.

Loi N°11
Les équipes de projet détestent les comptes rendus hebdomadaires d’avancement des travaux parce que ceux-ci mettent trop vivement en lumière l’absence de leur progrès.

Loi N°12
Les projets progressent rapidement jusqu’à 90% de leur achèvement, puis ils restent achevés à 90% pour toujours.

Loi N°13
Si on laisse le contenu d’un projet changer librement, le taux de changement dépassera le taux d’avancement.

Loi N°14
Si l’utilisateur ne croit pas au système, il créera un système parallèle.
Ni l’un ni l’autre ne fonctionneront très bien.

Loi N°15
Les bénéfices obtenus sont fonction du sérieux de l’audit a posteriori.

Loi N°16
AUCUNE LOI N’EST IMMUABLE.


puceplan site puceContact puce RSS

2013-2019 © PL Conseil - Audit et accompagnement des entreprises - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.16